Cela faisait longtemps que je ne vous avais compter les aventures de Victor.
Et bien, Victor va bien. Il va très bien même.
Il n'a plus de nouvelles d'Alain (l'égoïste). Et il ne s'en porte pas plus mal. Bien au contraire.
Victor a retrouvé du travail. Et tout va mieux pour lui. Il a passé des moments difficiles, mais aujourd'hui; il voit la vie d'une toute autre façon.
Ce n'est pas que son travail qui lui a rendu l'espérance mais une très jolie femme. En effet, il l'a rencontré au hasard, au détour de son chemin.
C'était un petit matin comme les autres, mais il ignorait que ce matin là allait changé sa vie. Victor a toujours un peu la tête dans les nuages. Et sans faire exprès, il rentre, à pied heureusement, en collision avec cette charmante jeune femme. Il s'excuse confus. Rien de grave lui dit la jeune femme. Ils discutent un peu. Il s'excuse mille fois. La jeune femme est très touchée. Il y a de ces instants où quelque chose se passe. Peut-être que tous les deux n'en ont pas encore conscience. Elle se tient un peu la tête. Mais, elle lui explique qu'elle avait un peu la migraine ce matin, ce n'est donc pas de la faute de cette légère bousculade. Toutefois Victor, en toute courtoisie et se sentant un peu coupable, lui laisse son numéro de téléphone.
Le soir même, elle le rappelait. Pour discuter un peu. Angélique est seule dans cette région. C'est une jeune professeur des écoles (institutrice) de 25 ans qui vie dans l'ouest de la France et qui a été affectée dans l'est.
Et puis, ils se sont revu et petit à petit l'amitié s'est transformé en bien plus une immense tendresse. Et ce fut le commencement d'une belle histoire d'amour.
Cela fait déjà un peu plus de six mois qu'elle est entrée dans sa vie et qu'ils sortent ensemble. Les heures sans elle, lui paraissent des jours. Ils s'entendent à merveille et ils font des tonnes de projets. Entre eux, c'est du sérieux. À les voir marché dans la rue l'un à côté de l'autre, on sait que ces deux-là sont fait l'un pour l'autre.
Depuis qu'Angélique est entrée dans sa vie, Victor voit les choses tout autrement.
Oui, tout va bien pour lui. Et comme il a du coeur, il n'en veut pas à Alain (l'égoïste, c'est mieux de le rappeler) même s'il ne tient pas particulièrement à le revoir. Il n'a aucune rancunes envers le club des playmobils. Il a ouvert les yeux sur ses frères et soeurs qui ne l'ont jamais aimé, mais ne cherche même pas à savoir pourquoi. Ils sont un peu jaloux. Ses parents étaient contant quand il leur a présenté Angélique, enfin, surtout sa mère. Depuis que Angélique est là, toute sa famille le regarde autrement. On pourrait croire qu'une certaine tendresse s'est même installé dans la famille. Cela trouble un peu Victor. Est-ce le charme d'Angélique qui a changé tout ça ? Ou bien, peut-être que dans cette famille qui ne lui a jamais donner beaucoup d'amour, ils craignent le répondant et l'intelligence vive de Angélique. Peut-être un peu des deux. Peut-être aussi qu'à présent, tout à changer. Il ne se pose pas trop de question. Il est trop heureux pour ça. En elle, Victor a trouvé une douceur, une complicité qu'il n'espérait plus. Le bonheur et le véritable amour surtout.
Il pense quelquefois à Rémi. Et comme il est sur un doux petit nuage, il se dit que lui aussi s'en est peut-être sorti. Qu'il est même peut-être heureux. Qui sait ? Peut-être a-t-il trouvé la femme de sa vie ? En pensée, il lui souhaite tout ça.
C'est ça le problème avec les gens heureux. C'est que l'amour rend aveugle en tout.
Mais il faut penser à soi et c'est bien ainsi que tourne la vie. Victor est heureux. Son ciel s'est éclairci et la joie inonde sa vie.
Bien sûr, il y a aura des épreuves sur le chemin de Victor et Angélique, car ainsi va la vie. Mais à deux, les êtres sont plus fort.
Pendant ce temps-là, Rémi est seul. Mais qui peut le savoir et qui s'en souci...

Voilà, la fin de aventures de Victor. Vous étiez nombreuses et nombreux à me demander une belle fin pour lui. Comme quoi avec le temps tout arrive.