vendredi 19 juin 2015

Le corbeau et la petite renarde

Maître corbeau sur un arbre perché regardait courir une renarde.Maîtresse renarde grandement pressée tenait dans son bec un fromage.Alors oui, ce n'est pas les bons mots de la fable. Mais les fables sont faites pour être racontée. J'en ai connu, moi, une renarde. Une petite renarde, même. On s'échangeait des mails. Puis on a discuté sur le messenger. Ça oui, on en a discuter des sujets, tous les deux, tard le soir. J'ai souvent pensé à elle. Nous avons été amis de 2005 à 2009. Quand elle a décidé de mettre fin à nos conversations et à... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 5 décembre 2014

La vérité toute nue

Il est parfois nécessaire de prendre du recul pour se rendre compte des choses. Depuis quatre années maintenant, je vis une situation très difficile. Rassurez-vous... ou plutôt ne pensez pas que je vais faire comme d'autres personnes, qui le font mieux que moi, vous parlez de ma vie quotidienne.Je ne pense pas que je le ferai ici. Je n'en ai pas envie. Je n'en ai pas la force non plus.Je veux juste dire que ma vie a basculée en 2010. J'ai alors été un peu dur et injuste envers certaines personnes. Avec le recul donc, je me rends... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 20 novembre 2014

La vie continue... malgré tout

Cela fait neuf années que j'ai commencé ce blog. J'ai raconté ce qu'était ma vie alors en cette année 2005. J'ignore combien de temps mon petit ordi tiendra le coup. Il est bien le seul à me rester fidèle. Je ne vais pas me plaindre. Sans lui... ma vie n'aura plus aucun sens.J'ignore si je vais fournir encore mon blog. Je ne vais pas faire et refaire le point. La vie ne m'a pas fait de cadeaux. C'est le moins que je peux dire. J'espérais que ça s'arrangerait. Je ne vais pas me mentir. Mais force est de constater que ça n'en prend pas... [Lire la suite]
mardi 2 septembre 2014

dans la famille salopard, je voudrais Rebsamen

Lorsque j'ai allumé ma télévision ce matin, je n'en revenais pas d'entendre les propos de François Rebsamen. Il annonce qu'il va demandé à pôle-emploi de renforcer les contrôles envers les chômeurs "fraudeurs". Cela ne serait pas grave s'il avait dit plutôt qu'il y allait avoir des contrôles envers les fraudeurs envers les allocations chômages ou ceux étant au RSA-socle. Mais j'ai bien entendu.  Je suis demandeur d'emploi au rsa-socle. Je connais cette situation de précarité d'être exclu du système du travail. J'en... [Lire la suite]
samedi 12 juillet 2014

Le carnet d'adresse

Dans la vie, nous avons tous un carnet d'adresse ou bien un cahier où nous inscrivons le nom, l'adresse et le numéro de téléphone des personnes qui nous sont chères. Aujourd'hui, nous avons l'ordinateur, le portable et la tablette. Mais l'application a le même nom : "carnet d'adresses".  Commençons par ce qui nous concerne : "le lien". Sur un blog, "le lien" est l'adresse de votre blog. Depuis que mon blog existe, j'ai mis des adresses de blog et j'ai souvent parlé des autres blogs dans des textes. Aujourd'hui,... [Lire la suite]
jeudi 3 juillet 2014

Pouvoir encore écrire ?

Puis-je encore écrire quelque chose ici sans être jugé par quelqu'un qui croit me connaître et qui ne me connaît pas ? C'est la question que je me pose tous les jours, lorsque je me connecte sur l'espace personnelle de mon blog. Et pourtant, j'aurais bien besoin d'exprimer mon ressenti face à ce que je vis actuellement. Mais, me sachant jugé, je préfère ne plus écrire et garder sur mon estomac toutes les injustices dont je suis l'objet actuellement. Cette pratique de garder tout en moi, je l'ai souvent fait, auparavant et... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 12 juin 2014

Les deux blondes dans la ville

Il était une fois... deux magnifiques blondes.  L'une travaillait dans une banque. L'autre dans une boulangerie. Toutes les deux étaient jeunes et jolies. Les hommes se retournent lorsqu'elles marchent dans la rue. Même moi.  Tenez moi. A moi, elles me parlent ces deux magnifiques créatures blondes. Et même qu'elles ont dit de moi que j'étais un homme bien gentil. Et même que ça fait des jaloux parmis les mâles de ma ville les convoitant. Ce n'est pas de ma faute à moi si elles me trouvent gentil. Je n'ai rien fait... [Lire la suite]
samedi 29 mars 2014

La sous France ne vote pas ! (attention, jeu de mot)

Je le disais dans un précèdent texte, je ne suis pas allé voter. Je n'ai pas fait cela pour aller dans le sens du vent. Suivre les autres comme un mouton, cela n'a jamais été mon truc. Voici donc les raisons de mon abstention et mon avis, certainement partagé, de cette situation. Mais avant, quelques points important.J'ai toujours aimé la politique contrairement à beaucoup de gens dans notre pays. Je crois aux institutions de la république. Je devrais dire; je croyais. C'est vrai, ajourd'hui, j'ai beaucoup de mal à croire encore à... [Lire la suite]
lundi 24 mars 2014

Rififis sur le forum de canalblog

Cela fait quelques temps que j'ai remarqué qu'il se passait certaines choses étranges sur le forum de Canalblog. Comme beaucoup de gens, je n'ai rien dit, lorsque certains blogeurs étaient maltraités. Mais je m'en suis rendu compte.Ce billet n'a pas vocation à faire le procès de qui que ce soit. Mais puisque certains modérateurs ont osés me faire un procès d'intentions, je vais répondre ici ce que je pense de tout ça.La première chose qu'un modérateur doit savoir et doit appliquer, c'est modérer. Hors, sur le forum de Canalblog, les... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 14 février 2014

Je ne fêterai jamais la Saint Valentin

Je pense que je ne fêterai jamais la Saint Valentin. Je me suis fait à cette raison. Je ne suis pas fait pour être heureux en amour. Je ne pourrai plus jamais dire : « je suis avec cette fille ».Je n'en suis pas plus malheureux que cela. Comme je l'écris plus haut, je me suis fait une raison. Je mourrai certainement seul. Je ne vivrai jamais en famille. Je veux dire que je ne fonderai jamais ma propre famille. Ce n'était d'ailleurs pas ma première préoccupation lorsque j'étais plus jeune. Je me suis jamais vu dans la peau... [Lire la suite]