mercredi 11 novembre 2015

L'été indien dans ma ville

Texte de quelque mois, paru aujourd'hui : L'automne commence à s'installer, après le merveilleux été indien que nous avons connu dans notre région. Été indien dont je n'ai pas profité pleinement. L'été a été exécrable. Et le mois de septembre, je n'avais plus de voiture. Et un Karleman sans voiture, c'est un peu comme Lucky Luke sans son cheval. Je suis donc resté très souvent chez moi. Sauf lorsque j'étais obligé de me déplacer pour obligations diverses. Si vous suivez vraiment mon blog, vous savez que je vis dans une petite ville... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 25 mai 2015

L'époque à laquelle Sarkozy et l'UMP était au pouvoir

Je terminerai bientôt mon blog. Mais je ne veux pas finir les derniers textes sur des nullités. Donc, aujourd'hui, je vais vous parlez de ce que nous avons eu de pire ces dernières années, en France... à savoir, Sarkozy et l'UMP (union pour un mouvement populaire -tu parles, grosses marades).En 2012, plus personne ne voulait de Sarkozy, même plus l'UMP. et personne n'avait voté pour lui en 2012. Ca s'est ce que tout le monde disait.Sauf que ce n'était pas exacte. Beaucoup de gens avaient votés UMP et tout le monde savait, dû moins les... [Lire la suite]
samedi 25 avril 2015

La pauvreté

Je voudrais vous parler d'un de mes « cheval de bataille » : la lutte contre la pauvreté.J'en ai souvent parlé à travers mes textes. Le chômage est la cause première de la pauvreté. Bien sûr, pas seulement. De nos jours avoir un travail peut conduire malgré tout à la précarité et la pauvreté. Cela touche en priorité la classe ouvrière. Mais pas seulement. Je n'aime pas le sectarisme. Donc, oui, c'est vrai, même une personne à la fonction publique peut être pauvre. Personne n'en parle. Ne connaissant pas le dossier, je ne... [Lire la suite]
dimanche 5 avril 2015

Tourments

Comment ne pas parler de ce qui me tourmente le plus. Je vais de blogs en blogs lorsque j'essaye de retrouver un peu de lien. Lien que je n'ai presque plus. Je ne discute plus avec personne ou presque. Quelques fidèles me contactent encore parfois. Mais, c'est surtout par le biais de mes passions que je peux encore entamer des discussions très agréables. Bien sûr, les jeux en ligne où personne ne me connaît. Karleman va finir par disparaître un jour ou l'autre. Vous n'aurez plus de mes nouvelles. Je serai une légende urbaine.Mais... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 12 novembre 2014

Tel un explorateur, j'ai tracé le chemin...

Lorsque j'ai écrit ce blog, j'ai abordé différents sujets et problèmes de notre vie contemporaine. J'ai écrit aussi, ou plutôt surtout, de la pauvreté et du chômage. J'ai presque été un pionnier à cette époque. Et certaines personnes ont commencés à passer sur mon blog pour en connaître un peu plus. Surtout qu'à cette époque, l'opposition de gauche face au gouvernement de droite RPR de Chirac ne savait même pas exprimer quelque chose à ce sujet. Alors oui, bien des dirigeants sont venu sur mon blog pour connaître les problèmes... [Lire la suite]
mardi 2 septembre 2014

dans la famille salopard, je voudrais Rebsamen

Lorsque j'ai allumé ma télévision ce matin, je n'en revenais pas d'entendre les propos de François Rebsamen. Il annonce qu'il va demandé à pôle-emploi de renforcer les contrôles envers les chômeurs "fraudeurs". Cela ne serait pas grave s'il avait dit plutôt qu'il y allait avoir des contrôles envers les fraudeurs envers les allocations chômages ou ceux étant au RSA-socle. Mais j'ai bien entendu.  Je suis demandeur d'emploi au rsa-socle. Je connais cette situation de précarité d'être exclu du système du travail. J'en... [Lire la suite]

dimanche 31 août 2014

Cet été-automne où la chips fut reine

Encore un été de passé. Je n'écris pas des vacances de passé, puisque cela fait très très longtemps que je n'en ai pas pris.  J'ignore ce que cet été fut pour vous, cher/ères lecteurs/trices, mais le mien fut un été pourri. Comme celui de l'année dernière. Pour tout dire cela fait quatre années que mes étés sont pourris. Mais ces deux dernières années un peu plus que les autres. Et ce dernier est presque le pire. Un été de doute. Un été à tirer le diable par la queue. (Oui, j'aime faire des choses horriblement cochonnes;... [Lire la suite]
jeudi 3 juillet 2014

Pouvoir encore écrire ?

Puis-je encore écrire quelque chose ici sans être jugé par quelqu'un qui croit me connaître et qui ne me connaît pas ? C'est la question que je me pose tous les jours, lorsque je me connecte sur l'espace personnelle de mon blog. Et pourtant, j'aurais bien besoin d'exprimer mon ressenti face à ce que je vis actuellement. Mais, me sachant jugé, je préfère ne plus écrire et garder sur mon estomac toutes les injustices dont je suis l'objet actuellement. Cette pratique de garder tout en moi, je l'ai souvent fait, auparavant et... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 25 juin 2014

Soldes

Aujourd'hui, c'est le jour des soldes.  Au journal régional, c'est chaque fois à la une. Il y a toujours un petit reportage et on peut parfois apercevoir à la télévision un magasin qu'on connaît ou même parfois, une personne qu'on connaît. Cela fait déjà deux ans que le journaliste se rend chez des commerçants ou dans des grands magasins pour demander aux vendeurs si les soldes ont bien marché. Et la réponse est négative. Il y a de moins en moins de bons chiffres d'affaires. Et la réponse des vendeurs est la suivante. ... [Lire la suite]
Posté par Karleman à 20:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 19 juin 2014

Les aventures fabuleuses (ou presque) d'un Karleman

Comme la situation est comique. C'est ce que je me disais en me levant ce matin. Je ne suis même plus étonné de ma situation financière, sociale et morale catastrophique dans laquelle je suis. Je ne stresse même plus. Je me lève. Je me lave. Je me rase. Je m'habille. Je prends mon petit déjeuner. Puisque je peux encore en prendre un... Pendant ce temps-là, j'en connais une qui se lève aussi pour amener son gamin à la maternelle et aller prendre son poste pour ne pas en hocher une de la journée. Je ne peux m'empêcher de penser à... [Lire la suite]