On ne peut pas dire que je sois un fervent défenseur du parti socialiste et encore moins actuellement. 
Mais il faudrait un peu rétablir les choses. Et je ne dirais que celle-ci. Je préfère François Hollande à Nicolas Sarkozy et les petits barons de l'UMP.

J'entends beaucoup de choses dans ma ville. J'entends beaucoup de choses ici et là. Je lis beaucoup de commentairees sur internet. J'entends beaucoup de choses dans les émissions politiques télévisées. J'entends beaucoup de choses de la part de l'opposition de droite et de gauche sur le président de la république -il est bon de le rappeler- François Hollande. C'est vrai. J'entends beaucoup de critiques que je pense, pour certaines, très justifiés. Mais force est de constater que François Hollande n'est pas la cause de tous les malheurs de notre pays comme voudrait le faire croire l'opposition de la droite extrémiste scientologue ultra-capitaliste de l'UMP du mafieu Sarkozy. 

Et parlons-en de Sarkozy et de l'UMP, justement.
Qui a pourri la situation économique pendant le dernier quinquennat (2007-2012) ? Nicolas Sarkozy.
Qui a monté les français les uns contre les autres ? Qui a montré du doigt les chômeurs et les plus pauvres en les rendant responsable d'une crise créée à cause de l'ultra-capitalisme ? Toujours Sarkozy. 
Qui montrait du doigt les noirs et les arabes français comme des extrémistes ? Encore Sarkozy.
Qui faisait des meeting aux aires nazies en 2012 ? Sarkozy.
Qui fait tout pour renverser la république depuis juillet 2012 ? Sarkozy et Copé. 
Qui avait des comportements indécents en prenant des vacances sur un yacht et en organisant des fêtes somptueuses égale à un roi de France alors que les français étaient malheureux ? Qui entretenait sa famille et sa future femme Carla Bruni ? Et qui a fait un mariage royale digne des princes de Monaco ? Toujours Sarkozy. 

François Hollande a le droit d'avoir une maîtresse. C'est son argent et sa vie privée. 

Inutile de poser des questions. Je vais carrément dire ce que Sarkozy a fait de 2008 à 2012. Mieux encore, je vais dire ce que Sarkozy a fait depuis 2005. Parce que, il serait bon de rappeler combien notre pays à souffert de ce petit dictateur Sarkozy qui gouvernait en imminence grise le pays depuis 2005 jusqu'en 2007 puis comme président en 2007 jusqu'en 2012; jusqu'à ce que nous, le peuple, nous l'avons mis à la porte à grand coups de savates dans le cul !

Je me souviens de ces années sombres de grands malheurs. Je me souviens lorsque Sarkozy et sa bande de malfrat complotait contre Villepin afin de mettre la France à feu et à sang. C'est lorsque Sarkozy était ministre de l'intérieur-second premier-ministre et ministre-président, que les voitures ont brûlées et la délinquance a explosé dans les cités. 
C'est à cette époque que certains policiers de l'UMP tiraient sur des gamins. C'est à cette époque que des policiers pouvaient arrêtés arbitrairement comme bon leurs semblaient les gens qu'ils pensaient indésirables à la société. Le nombre de plaintes contre les chômeurs et les plus pauvres et les arrestations, digne du Vel d'Hiv', se sont multipliés de 2010 jusqu'en 2012. Sarkozy et son UMP étaient de véritables salopards. C'est vrai aussi que ces arrestations ont pu avoir lieues grâces à la collaboration de certains du PS et des fonctions publiques à cette époque. Mais c'est Sarkozy et Daty qui avaient lancer la mode. 
Je n'oublierai jamais et nous avons tous le devoir de nous en souvenir ! 
La France, pendant ces années, a eu plusieurs plaintes des nations unies pour violations des droits de l'Homme.

Les gens ont oubliés tout ça. Moi non. 

Mardi matin, Le président Hollande a parlé sur BFMTV.
Je n'ai pas pu voir l'émission, j'étais à mon atelier emploi. J'en rageais d'ailleurs, parce que je pense que BFMTV ne respecte pas les téléspectateurs en diffusant une émission les matins. 
Heureusement, j'ai pu voir l'émission entière grâce à une rediffusion. 

Je n'ai pas été entièrement convaincu par François Hollande, président de la république (on ne le répétera jamais assez qu'il est président pour l'extrême-droite UMP qui veut déstabiliser la république). Mais je l'ai trouvé honnête, contrairement à ce que j'ai pu entendre des oppositions de droite comme de gauche. 

J'ai constaté aussi une chose. J'ai remarqué que les journalistes faisaient la loi et l'opinion dans notre pays. Depuis quand les journalistes savent mieux ce dont le peuple a besoin ? 
J'ai vu combien le journaliste Bourdin était agressif envers François Hollande. Cela n'aurait pas été possible avec Nicolas Sarkozy. Sarkozy n'avait pas l'honnêteté de reconnaître ses erreurs devant la France entière. Sarkozy était le petit chef, le caudillo qui savait tout et remontait les bretelles des journalistes qui n'osaient plus rien dire. Sarkozy menaçait les journalistes de représailles en pleine conférence de presse ! A l'époque, les journalistes préféraient lécher le cul de Sarkozy et disaient bien ce que le pouvoir UMP leurs disait de dire et d'écrire. La voilà la vérité.

Toutefois, l'idée de Bourdin était bonne. Il a donné la parole au peuple. Les français(es) ont pu enfin poser les vrais questions au président de la république François Hollande que les journalistes ne posent pas.
D'ailleurs, Bourdin ne posait au début de l'interwiew, que des questions personnelles qui lui convenaient. Comme tous les journalistes de la presse capitaliste actuelle. 
Saviez vous que l'UMP avait affrété des cars de militants afin de venir dans les bureaux de BFMTV pour empêcher le président de la république de s'exprimer ? 
Les méthodes de l'UMP sont dignes de celles des mouvements totalitaires. Copé qui est le couteau de Sarkozy, a les même méthodes qu'un fasciste. Même le Front National ne s'est pas comporté ainsi.
La seule extrême-droite ou droite extrême en France, c'est l'UMP et sa bande de militants salauds ! 
L'UMP, c'est la cagoule. Copé insulte la mémoire de ses parents juifs persécutés pendant l'occupation nazie en se comportant ainsi. Mais nous savons tous que Copé est une ordure. Tout comme l'est Sarkozy. 
On se demande même si ces deux loustics ne sont pas capable de faire déportés les français de confession juive, leurs parents compris, pour obtenir le pouvoir en 2017 ! Moi, je pense que Sarkozy et Copé en sont capables.

Nous savons tous que la France est dans la mouise la plus complète. Ce n'est pas François Hollande qui a créé ce bazar et cette misère dans notre pays. C'est Sarkozy et son UMP par sa politique barbare et en faveur des seuls très riches en apauvrissant tous les français des classes aisées aux plus pauvres faisant sombrer les gens dans une immense misère. Sarkozy a volé les français en leur prenant tout leurs argents au profit d'une petite classe de très riches pour la rendre encore plus riche.
Alors arrêtons de nous mettre des hornières.
Comme tous les gens, je suis déçu du parti socialiste. Mais je n'oubli pas que c'est surtout la très grande faute de Sarkozy et de l'UMP. Et je n'oublie pas que le gouvernement Hollande n'aura seulement deux ans d'existence le 10 mai qui vient ! Contrairement à ce que disent les journalistes et les gangsters de l'UMP !

Et les gens semblent oublier combien nous avons été maltraité par ce dictateur de Sarkozy suppo ultra-capitaliste, xénophobe, raciste et antisémite (oubliant qu'il a des origines juives) qui se prenait pour Napoléon 1er et qui était très loin d'avoir la carrure de cet homme d'état. 
Même l'ancienne présidente du medef; Laurence Parisot, a souffert de Sarkozy. D'ailleurs, je lis qu'elle n'avait pas ses idées de scientologue ultra-libérale confédéré esclavagiste, raciste et antisémite. 

Cette époque trouble de 2005 à 2012 fut des années noires où l'UMP a dirigée la France en éclipsant Jacques Chirac et Dominique de Villepin en instaurant le dictature et en menaçant les oppositions dans notre pays qui vivaient alors dans une semis clandestinité. 

Donc, Hollande a peut-être des défauts. Mais il est bien plus honnête que Sarkozy. 
Et je crois qu'il veut changer réellement les choses dans notre pays. Il a les moyens de le faire SI la gauche ultra-conservatrice au profit d'une petite bourgeoisie et certains syndicats conservateurs de la misère sociale ne viennent entravés le déroulement des choses.
Parce qu'une réforme du travail est utile et nécessaire afin que les gens puissent enfin travailler et enfin vivre normalement et heureux dans notre pays. Arrêtons de nous faire des illusions. Cela ne sera pas facile !
Il y a six millions de chômeurs et douze millions de pauvres qui souffrent en France !
Ne rien faire, c'est laisser faire !
J'en ai marre de vivre dans la misère moi ! Et j'en ai marre de voir mon peuple (vous les gens) dans la même misère que moi et parfois pire pour certains. 

Je ne vais pas rejoindre le parti socialiste. Je ne suis pas d'accord avec toutes les idées et réformes de François Hollande. Mais je me rends bien compte que les dettes contractées auprès des créanciers étrangers par Sarkozy, au temps où il était président des riches, devront être remboursées. 
Si personne n'ose le dire. Moi je le dis. 

Enfin, je le répète, il faut une réforme du travail pour une plus grande justice social. Le problème, en France, ce n'est pas que le chômage mais c'est la façon dont nous produisons trop cher. La vraie justice sociale, à mon avis, cela serait que les salaires soient plus équilibrés entre les français. Et quand aux économies, elles devraient se faire aussi par l'état. Les sénateurs sont trop nombreux et osons le dire; inutiles.
C'est vers ces réformes que le gouvernement devrait se diriger. 
Il faut prendre des décisions maintenant. Et Hollande a raison de les faire. Même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il veut, je pense que c'est nécessaire pour le bien de notre nation. 
Les gens sont fatigués d'attendre depuis des années que les politiciens veulent se sortir les doigts du cul ! Les gens sont exaspérés et je le suis aussi. Trop de vies ont été foutues en l'air. Si nous avions revu notre façon de travailler ets si nous aurions modernisé notre industrie, nous n'en serions pas là. Et ce n'est pas la faute entière de tous les industriels. C'est la faute du capitalisme décadent et esclavagiste qui détruit aussi les petites entreprises nationales. Mais c'est aussi la faute des syndicats au service de quelques ouvriers syndiqués et communistes au dépend du plus grand nombres des ouvriers non syndiqués. Assez de tergiversations et de mensonges. Je le répète, les syndicats sont responsables de notre défaite nationale et sociale autant que les capitalistes ultra-libéraux eet décadents !
La France doit se remettre sur les rails pour une plus grande justice sociale. Il est plus que temps !
Si nous avions pris le train en marche grâce aux bonnes réformes de Jospin sur les 35 heures et accepter de gagner moins en partageant le travail pour tous, nous en serions pas là. Mais les syndicats ont refusés cette excellente proposition au profit des propositions du RPR et de l'UMP qui ont réinstaurés les 39 heures payés 35 h et en faisant exploser le chômage dans tous le pays. 

Les journalistes devraient aussi se rappeler combien ils étaient muselés et menacés sous Sarkozy. 
Les syndicats devraient se rappeler qu'ils devaient demander la permissant deux semaines avantde faire grève ou de manifester et que celles-ci étaient entourées par des dizaines d'escadrons CRS et policiers-miliciens UMP. 

Je ne suis pas d'accord avec le parti socialiste. Mais je suis moi-même socialiste. Et entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, mon choix est vite fait.

Cela ne veut pas dire qu'il y a moins d'injustices en France. Je suis toujours au chômage et pour moi la vie n'est absolument pas facile ! Dans ma région, comme dans bien d'autres de France, les gens perdent leurs emplois. Des personnes sont mal payés et parfois même pas payés du tout. Comme pour le personnel hospitaliers des CHU de mon département et certainement de ma région et d'autres régions !

Des tas d'ouvriers, d'employés, différents fonctionnaires, d'artisans, de commerçants, d'agriculteurs, de marin-pêcheurs, de producteurs agricoles, de petits et moyens entrepreneurs souffrent toujours dans notre pays.
J'espère que cela va s'arranger pour moi et pour tout le monde.

Car voilà l'esprit national et patriote ! Cet esprit dont je suis imprégné est au-dessus de tout égoïsme personnel. Je souhaite mon bien comme celui de mon voisin. Et mon bien, c'est que le gouvernement Vals sous la présidence de Hollande réussisse ! Ce n'est pas vouloir renverser le gouvernement comme le voudrait l'UMP. Ce n'est pas de dissoudre l'assemblée nationale ! Ce n'est pas de changer de gouvernement tous les mois ! 

NON ! 

C'est de demander au gouvernement de faire son boulot et sortir la France de la merde où on nous a mis !

Alors oui. Je souhaite que le gouvernement réussisse ! 

Et même s'il perd les élections européennes, je pense que cela n'empêchera pas le gouvernement de faire son boulot.
Car j'ignore si j'irai voté aux prochaines élections. Je n'ai plus confiance. C'est vrai.
Mais j'ai encore moins confiance en ceux qui désirent que le gouvernement actuel se casse la gueule.

Il n'y aura pas de miracles. Il y aura des changements si nous avons la volonté de changer notre manière de vivre et celle de partager le travail entre-nous. Nous pouvons le faire. Notre pays est le plus grand pays d'Europe. Ce n'est pas le Royaume-Unie ni l'Allemagne qui le sont. Le plus grand pays, c'est la France. 
Si nous voulons réussir oublions notre égoïsme. 
Voilà en quoi je crois. Car je suis républicain-socialiste-patriote. Et je ne veux pas que mon pays soit un jour le satellite des états-unis d'amérique et encore moins une province Russe de Poutine ! 

Alors non. Tout ce qui nous arrive n'est pas la faute de François Hollande. Et j'espère qu'il va réussir son plan pour que chacuns d'entre-nous puissions vivre enfin heureux. 

Je le dis et je le répète encore une fois. Je me fais aucune illusion. Je sais que cela sera dur pour tout le monde. 
Je me garde le droit de critiquer le gouvernement Hollande et d'avoir mes propres idées. Mais je me refuse à dire que c'est entièrement sa faute de ce qui se passe. Parce que cela serait trop simple que François Hollande endosse les responsabilités de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy. 
Et j'ajouterais que si les gens peuvent exprimer leurs mécontement aujourd'hui en manifestant dans la rue, c'est parce que Sarkozy est parti. Sinon, ils ne pourraient pas le faire.