Il y a quelques jours, je suis passé faire un tour sur mon blog. J’ai constaté alors, avec surprise, que vous étiez encore des centaines par mois à lire « l’homme qui n’a pas d’étoile ». Bien sûr, ce fut une agréable surprise et content d’autant plus que ce blog n’est plus alimenter depuis presque trois ans. Mon blog a douze années et demi d’existence.
En remerciement aux personnes passant me lire, je vais vous donner un peu de mes nouvelles.

Qu’est ce que je deviens ?

Je survis, tant bien que mal. L’ordinateur que j’ai acheté d’occasion n’a pas la qualité de mon ancien que j’appelais affectueusement « didi ».

Je ne vis pas une vie facile. Ma situation ne s’arrange pas. Tout au contraire. Mais je survis.

J’ai coupé les ponts avec absolument tout le monde dans ma vie. Aussi bien réelle que virtuelle. J’ai employé un peu la terre brûlée afin de m’enfoncer dans le brouillard pour disparaitre et même de descendre aux enfers. Ainsi, on ne peut plus me joindre. Mais quelqu’un l’a-t-il réellement souhaité ? Je vis donc, à présent, sans amis(es) et sans amour.

J’ai essayé d’écrire un roman. Mais au bout d’un moment, l’inspiration ne venait plus. Je n’arrivais pas à me concentrer. Je ne parvenais pas à créer sur ma page word la moindre histoire concrète. Tout me semblait nul et insipide. Mon histoire était sans vie. Mes mésaventures de 2011 ont brisées dans son élan mon inspiration du moment à défaut de mon talent. Du talent, je crains ne pas en avoir malgré vos allées et venues sur mon blog qui pourrait me faire espérer le contraire. Mais je n’ai pas de talent. J’en suis conscient. Sinon, cela ferait longtemps qu’un éditeur se serait intéressé à mes écrits. Non, je n’ai pas de talent et j’en souffre.

J’étais tellement heureux lorsque vous passiez sur mon blog. Quelles années : 2005-2010 ! J’étais plein d’espoir en 2008 et c’est là, je pense, que mes histoires ont été les plus belles. J’écrivais des choses différentes. Je m’exprimais sur tout et plus facilement que je le fais aujourd’hui. Saviez vous, chères lectrices et chers lecteurs, que vous étiez alors ma seule famille ? Que la solitude qui n’a cessé d’habiter toute ma vie me semblait moins difficile alors qu’elle ne l’est à présent ? C’est vrai, j’aime mon indépendance. Mais elle est accompagnée d’une immense solitude. Et parfois, c’est vrai, c’est pesant. Très pesant. Je me sentais moins seul. Moins abandonné. Car c’est un fait, je l’étais de tous mes proches depuis 2005. Sans compter l’avant…
Alors pourquoi avoir couper les ponts ? Je ne veux entraîner personne avec moi dans ma défaite.

Je me contente de jouer en ligne. Mon ordinateur n’acceptant plus les jeux anciens. Et je n’ai pas de carte graphique perfectionnée. Du coup, je ne joue plus. Je joue seulement en ligne et ce n’est pas vraiment enrichissant. La seule richesse que je prends ; c’est celle des personnes que je côtoie. L’humain reste toujours plus intéressant que le jeu. Enfin, tout dépend des humains. Parce qu’il y a aussi pas mal d’abrutis, sur les jeux en ligne. Mais c’est terriblement pesant. D’autres jeux en ligne vont faire leur apparition en 3D et vous vous retrouverez dans un monde comme si vous étiez. Mais ils sont payants et il faut, je suppose, un ordinateur puissant et une bonne carte graphique. Il y a même un jeu de far-west où vous vivez comme un pionnier ou un hors-la-loi. Mais hélas, pour moi ça restera dans le domaine du rêve.

J’avais espérer avec mon nouvel ordinateur de m’acheter un jeu pc permettant de réaliser des films. Mais hélas, mes anciens jeux ne fonctionnant pas, j’ai supposé que celui-là (méconnu) n’irait pas non plus sur mon pc. Quel malheur. Il faut dire que j’ai quelques problèmes d’argent et que je dois faire des économies pendant des mois pour pouvoir m’acheter quelques habits. Alors un jeu pc… le choix est vite fait. Adieu mes loisirs ludiques.

Il y a bien aussi un programme fort intéressant qui m’a alors intéressé. C’est un programme permettant de réaliser des films 3D. Bien sûr, il est certainement compliqué à appréhender, mais il me plait et je me sentais capable de le dompter afin de réaliser mon rêve le plus fou : celui de réalisateur. Je vous avais dit une fois que j’aurais aimé le devenir. Mais hélas, à mon âge, à part la réalisation en 3D qui est un rêve pour moi, je dois y renoncer. Et d’ailleurs, seule la 3D me plait, à présent. Ce programme ne vaut que 80 euros en occasion et 240 euros neuf. Mais pour moi, c’est beaucoup trop, bien sûr. J’ai donc abandonné cette idée aussi. Même d’occasion, j’ignore si ce programme serait adaptable sur mon ordinateur.

Sinon, je regarde des vidéos de game-play. Ce sont des personnes (souvent jeunes) qui réalisent des vidéos dans un domaine précis. J’apprécie les vidéos de game-plays des sims ou autres jeux vidéo. Il y a même des personnes qui réalisent des films grâce aux sims. C’est parfois, souvent, de véritables chefs d’œuvres. J’ai même vu des vidéos réalisées avec des playmobils. Bien sûr, aussi en 3D magnifiques. Impressionnant parfois, des jeunes gens de 15 ans, réalisant des si belles œuvres. Comme j’aurais aimé pouvoir en faire autant. Le temps passé à regarder ces vidéos me font du bien. Et il y a parfois de très jolies femmes qui font des game-plays ou parlant de leurs amies, de leur vie ou bien encore tout simplement de leur chien. Et parfois, je dois avouer que ce sont des belles vidéos. Bien sûr, je ne regarde que les vidéos intéressantes. Parfois je zappe. Mais parfois, elles me touchent… Bien sûr, je regarde aussi des vidéos d’hommes. Il ne faut pas croire. Justement, les vidéos de personnes parlant des programmes de réalisation de films 3D. Et de bien d’autres sujets plus passionnant les uns que les autres.

Ha si, il y a une note intéressante dans ma vie. J’ai failli tomber amoureux trois fois. De deux blondes et d’une brune. Bien sûr, pas en même temps. Je vous parle de la période 2015-2017. Mais elles étaient trop jolies pour moi et aussi trop jeune, et, malgré la réputation de super amant que m’a faite Zia dans ma petite ville, ces histoires d'amours n’ont pas abouties. Et puis, l’envie des demoiselles était certainement plus sexuelle qu’amoureuse. A ma grande tristesse… Car j’aurais voulu être aimer avant d’être complétement vieu. Parce que oui, je vieilli, c'est un fait. Mais apparemment, je n’ai pas droit au bonheur. Donc rien. A peine un espoir. Juste une douce tristesse. Ainsi est ma vie.

Le lis aussi des livres et des revues que j'ai chez moi. Je lis aussi certains blogs. Je suis triste parfois de constater que certains ont disparu. Je n'ai pas pris le temps de visiter mes liens. J'aurais dû le faire plus souvent. 

Alors bien sûr, j’ai quand même quelques projets. Mais je crains que Karleman ne disparaisse à jamais. En tout cas, ne revient pas. Il ne restera que mon blog. Mais ai-je vraiment disparu ? Ho non. Je sévi encore, ici et là, et peut-être qu’un jour vous me retrouverez. D’autres projets se feront peut-être avec un autre pseudo. J’ignore s’ils aboutiront ou même si j’aurai même le courage de les élaborer.

Voilà ma petite vie sans réelles joies. je ne m’accroche à la vie je ne sais comment. L’espoir ne m’accompagne plus vraiment. C’est juste l’instinct de conservation. Oui, c'est exactement ça. L'instinct de conservation.

Merci à toutes et à tous de passer me encore me lire.